-
 

Partagez|

Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 25
Localisation : Près de toi ;)

MessageSujet: Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours... Jeu 4 Aoû - 20:29

Autumn S. Donovan & Joshua A. Wickham ♥



    Vitesse, la seule chose qui m’obsédait à chaque fois que j’étais au volant. Cela me permettait d’oublier les moindres soucis, comme si rien d’autre ne m’intéressait. J’étais juste là, assis à contrôler le moindre mouvement du véhicule et compter chaque secondes où je frôlais la mort et pourtant aujourd’hui tout me paraissait différent. Je ralentissais, prenant le temps d’observer le paysage que je n’avais jamais pris le temps de voir. J’appréciais chaque instant passé au volant de ce tas de ferrailles. L’intense émotion qui me traversait, devenait pratiquement incontrôlable, je me sentais libre, vivant comme jamais je ne l’avais été.

    Je garais mon véhicule sur une place de parking pas très loin du café que j’aimais fréquenter, d’ailleurs j’y avais croisé Autumn la dernière fois et ayant pris le soin de la suivre jusqu’à son appartement. J’adorais voir sur son visage s’afficher la colère car elle était encore plus belle que d’habitude. Pourtant c’est fou à quel point cette fille est belle. Je m’arrêterais presque de batifoler pour elle mais bon, je suis incapable de lui avouer les sentiments que j’ai pour elle donc je préfère jouer avec ses nerfs jusqu’à ce qu’elle perde la tête. D’ailleurs, elle me fait perdre autant la tête.

    Mais je savais au fond de moi, qu’il y avait peu de chance pour qu’une longue histoire fonctionne. J’étais habituée à voir une fille dans mon lit tout les soirs mais pas la même tous les jours. Cela me perturbait, le fait que je puisse éprouver des sentiments à son égard. Ma tête bouillonnait de questions, je ne savais que faire avec elle, où allais-je avec ce comportement et si je la faisais souffrir. La serveuse m’arrachait de mes pensées me demandant ce que je souhaitais, un café vanille comme j’en avais l’habitude puis je m’assis à une table près de la fenêtre afin d’observer les personnes passées…

    "Monsieur, voici votre café! Vous êtes tout seul ici à mon table, c'est un peu étrange pour un si bel homme, vous voulez que je vous tienne compagnie?"
    'Non ça ira Mademoiselle, je vous remercie"
    "Goujat!"

    Les filles détestaient que je les envoie baladé mais moi cela me faisait rire surtout sur des filles comme cette serveuse agichante...




Dernière édition par Joshua A. Wickham le Sam 6 Aoû - 19:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esom.1fr1.net/
♕ ADMINISTRATRICE DE CHOC
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 25/06/2011


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 20 ans
MessageSujet: Re: Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours... Ven 5 Aoû - 11:23


Une journée un peu différente des autres s'était profilée devant moi dés mon réveil. En effet, je m'étais levée avec comme but de la journée d'arriver à l'heure à mon rendez-vous avec un des avocats de la société de mannequinat pour laquelle je travaillais. Je pris donc rapidement une douche puisque comme d'habitude, je m'étais prélassée un peu plus longtemps dans mon lit que je n'aurais du et de ce fait, j'étais légèrement en retard. Je n'aimais pas beaucoup les rendez-vous professionnels avec les avocats, je trouvais ça un peu ennuyant puisque même si j'y assistais, je n'avais pas vraiment mon mot à dire. Je ne faisais qu'acte de présence, ma supérieure se chargeant de parler pour moi. En clair, je ne servais à rien. Et je n'avais même pas le droit de dormir pour continuer ma nuit, vous imaginez? Quoi qu'il en était, je m'habillai rapidement puis partis à l'agence et entrai dans la pièce où devait se dérouler l'entretien. J'arrivai pile à l'heure mais je n'avais du coup pas eu ma dose de café. Je m'installai et les écouter, vaguement, parler de contrat, de closes particulières et de je ne savais pas trop quoi d'autre. J'avais peut-être écouté attentivement deux minutes avant de totalement me déconnecter. A la fin de l'entrevue, je serrai la main de l'avocat et me précipitai vers la sortie. Direction mon café particulier que j'affectionnais tant. Je ne mis pas longtemps à arriver. J'entrai et passai par le comptoir pour saluer une serveuse qui était une amie. Je passai en même temps la commande puis je me retournai pour tomber sur... Joshua? Bein voyons. Haussant les épaules, j'allai m'asseoir:

-Jme permets.

Oui, ça m'arrivait parfois de le faire chier aussi. Je souris et la serveuse m'amena mon café.

-Tu attendais quelqu'un?

Je m'en fichais un peu, je faisais simplement la conversation vu que je m'étais tout bonnement tapé l'incruste.


Dernière édition par Autumn S. Donovan le Dim 7 Aoû - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 25
Localisation : Près de toi ;)

MessageSujet: Re: Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours... Sam 6 Aoû - 19:48

    Une longue chevelure brune, une démarche de mannequin qui avait franchi la porte de ce café et était parti saluer la jeune fille qui m’avait aguiché, il y a quelques minutes, elle avait l’air de la connaître et cela me faisait doucement rire car en effet, elles se ressemblaient en tout cas de dos. Je regardais dans ma tasse, le café marron clair dans lequel je pouvais me voir. Je soupirais de la situation actuelle, de cette fille qui me tourmentait à qui en parler Kaelynn, Lily, Isaac, Johann.

    C’étaient les seules personnes avec qui je m’entendais vraiment, mes seuls amis, enfin l’une d’elle était ma petite sœur comme même. Je suis sûre qu’elle serait heureuse de savoir qu’une fille occupait continuellement mes pensées. Doucement, je me mis à tourner la cuillère dans mon café quand j’entendis une voix, qui m’était familière… A peine, je levai les yeux que je me retrouvais nez-à-nez avec Autumn.

    « Oui tout de façon, je n’ai pas mots à dire vu que tu es déjà installé »

    La jeune femme était plutôt élégante même très élégante ce matin. Sans doute avait elle travailler ce matin, elle devait faire bonne figure en tant que mannequin dans chacune de ses entrevues. Elle devait contrôler le moindre de ses gestes, de ses paroles afin d’éviter un mauvais pas qui pourrait lui coûter cher. J’observais mon téléphone pour voir l’heure et ce que je devais faire aujourd’hui. Je me devais mener une interview au centre de la ville pour un dossier dans le Miami Herald. Et j’avais franchement hâte de le rédiger pourtant j’avais tout envie à rester près d’elle juste pour la regarder. Je ne sais pas où tout cela me mènerait, et j’appréhendais où cette histoire allait me mener…

    « A part ta copine la serveuse aguicheuse, non je n’attendais personne. Je suis juste venu prendre mon déjeuner, une longue journée m’attend… Et vous belle jeune femme, que faites-vous ici ? Vous droguez à la caféine ? »

    Je rigolais car j’étais pratiquement sûr que 75% de la population de Miami se droguait à la caféine tous les matins. Je serais curieux de connaître la consommation de café de Miami. Déjà avec moi, je pense qu’elle s’élève à un litre par jour… Et elle était là, le sourire aux lèvres, les yeux pétillants…

    « Qu’as-tu prévu pour cette sublime journée ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esom.1fr1.net/
♕ ADMINISTRATRICE DE CHOC
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 25/06/2011


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 20 ans
MessageSujet: Re: Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours... Dim 7 Aoû - 13:06

J'avais rapidement repéré Joshua et pour une fois, j'avais décidé que les rôles seraient inversés. J'irais l'ennuyer et non le contraire. Pour commencer, je m'invitai moi même sans vraiment demander la permission et je m'installai à sa table, grand sourire aux lèvres, contente que ce soit moi qui puisse le chercher pour une fois. Il me répondit qu'il n'avait rien à dire de toute façon, puisque je m'étais déjà assise. J'haussai les épaules en gardant mon sourire. Ce fut ma seule réponse à cette phrase. Je n'avais rien à dire. Il avait raison mais ce n'était au fond qu'une affirmation, que de mots qui appuyaient mon geste. Je lui demandai ensuite s'il attendait quelqu'un. Il m'informa qu'à part ma copine la serveuse aguicheuse, il n'attendait personne. Je ris doucement. C'était tout Clara ça. Un sacré phénomène cette fille. Il continua en disant qu'il était juste venu prendre son déjeuné, précisant qu'une longue journée l'attendait. Il me retourna la question, me vouvoyant alors et me qualifiant de "belle jeune femme" Je souris doucement. J'étais plus si sûre que ce serait moi qui l'embêterais finalement. Affichant un air qui s'en fichait de son compliment détourné, je répondis:

-J'avais rendez-vous ce matin et comme j'étais en retard, je n'ai pas eu le temps de boire mon café. Et disons que le rendez-vous était très... Très peu instructif mais très ennuyant.

Il me demanda par la suite ce que j'avais prévu pour cette sublime journée. C'était vrai qu'il faisait très beau dehors. Pour être franche, je l'ignorais. Du shopping? Non, trop de monde sans doute aujourd'hui. Me promener? Bof, pas tip-top. Aller courrir? Hum... Trop chaud, il faudrait attendre le début de soirée. Il ne me restait plus grand chose comme choix. J'haussai donc les épaules avec un sourire aux lèvres pour répondre:

-Je travaille pas mais j'ai rien de prévu. Et toi?

Mon café arriva. Je remerciai la serveuse et commencai à touiller. Je ne pus m'empêcher de rire doucement quand je vis que Joshua attira le regard d'une petite fille. Me calmant, je dis à cet homme qui occupait pas mal de mes pensées:

-T'en as de la chance, tu attires même les petites filles.

Je lui indiquai la petite d'un signe de tête. Elle était derrière lui à présent, assise à une table avec sa mère, sans doute. Je souris et bus quelques gorgées de mon café.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 25
Localisation : Près de toi ;)

MessageSujet: Re: Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours... Sam 20 Aoû - 22:12

    C’est bien ce que je pensais, elle était tout comme moi et comme 75% de la population miamien accro à cette substance qu’était le café et surtout la caféine. J’avais lu sur un magasine que le fait d’en boire tous les jours, nous rendait tout simplement accro et que le corps ne se réveillait qu’en contact de cette drogue. A vrai dire si certains vivaient d’amour et d’eau fraîche, je vivais actuellement plus d’amour et de café comme quoi tout change. En effet, j’étais dingue de cette fille mais je n’étais pas tellement prêt à l’admettre car les relations longues durée ne m’avaient jamais vraiment réussi. Il faut dire que j’avais touché le gros lot niveau amour, attrapant toutes les filles à fort caractère, ce qui faisait qu’on passait plus de temps à se prendre la tête que de vraiment s’aimer. Néanmoins, je ne connaissais pratiquement rien de la jeune femme en face de moi et j’avais pourtant craqué pour elle, le coup de foudre et moi qui croyait que c’était une grosse connerie…

    « Les rendez-vous professionnels sont souvent ennuyants mais il faut faire avec que veux-tu ! Sinon le patron te met à la porte et tu te retrouves sans sous et sans toit ! Mais je me ferais une joie de t’héberger… »

    Qu’est ce que je devais faire ? Passer du temps avec toi aurait été la top réponse, mais malheureusement, je ne pensais pas pouvoir le faire, en effet j’avais du travail qui m’attendait à la maison, un article à rédiger sur le match opposant Miami Heat et New York Knicks. Il est vrai que je pouvais l’écrire ce soir mais je voulais avoir ma soirée de libre pour pouvoir aller voir un film au cinéma d’ailleurs, je pourrais même l’inviter à aller voir un film d’horreur comme ça, j’aurais la chance de l’avoir une heure et demi près de moi… En attendant, il était encore assez tôt, je pouvais profiter de sa beauté…

    « Moi ? Là tu vois, je prends ma dose de caféine pour ne pas déprimer, ensuite je vais rester à te regarder pendant des heures. Après, il faudra que j’aille malheureusement travailler et je finirais ma soirée par une petite séance cinéma, où j’allais t’inviter… »

    La franchise avait toujours payé et je le savais entièrement. Bien que certaines filles étaient assez idiotes pour ne pas comprendre que je leur mentais. De toute manière, même elle ne comprenait pas par les paroles, elle finissait par comprendre grâce aux gestes, surtout quand elle se retrouvait seule au réveil dans un grand lit vide avec pour seul compagnie ma tendre sœur, qui leur faisait passer une horrible matinée en les traitant de tous les noms. D’ailleurs, j’avais fini par avoir une sale réputation de tombeur, bien sûr il y a certaines filles qui n’attendent que ça. Mais j’avais fini avec ces conneries. Je voulais juste être avec la jeune femme en face de moi. Au propos d’Autumn, je comprenais qu’une petite fille me fixait, je me tournais et lui fit une grimace.

    « Oui, j’ai un pouvoir de séduction tellement puissant que même les petites filles ne résistent pas. Mais moi, je les adore en plus, c’est ça le pire dans l’histoire. Je crois, je vais même lui déclarer mon amour en lui offrant mon cookie »

    Je finis par me lever en direction de la petite fille afin de lui donner mon cookie tout en lui pinçant la joue. J’ai toujours eu un faible pour les enfants, et oui un homme qui aime les enfants ça existe… Sans être un pédophile bien sûr. Après m’être assis, je regarde Autumn…

    « Toi aussi, tu veux que je t’offre un cookie ? Je suis dans un grand moment de générosité fais attention, tu as intérêt à profiter ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esom.1fr1.net/
♕ ADMINISTRATRICE DE CHOC
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 25/06/2011


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 20 ans
MessageSujet: Re: Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours... Dim 21 Aoû - 11:26

Je venais de l'informer que j'étais juste venue prendre un café suite à un rendez-vous professionels des plus mortels étant très ennuyants. Il me répondit que c'était bien souvent le cas mais qu'on avait pas d'autre choix que de faire avec sinon le patron nous mettait à la porte et l'on se retrouvait alors sans toit et sans argent. Il précisa qu'il se ferait cependant un plaisir de m'héberger. Je ne pus m'empêcher de rire. Que pensait-il? J'étais certes qu'une mannequin débutante mais j'avais assez d'argent de côté pour garder mon logement, ou éventuellement en trouver un moins cher, en attendant de trouver un nouveau job. Même si je me faisais renvoyer, je ne me retrouverais pas si facilement à la porte. Ce fut donc en gardant le sourire que je répondis à sa petite remarque:

-C'est bien gentil mais même si je perds mon boulot, je ne me retrouverais pas à la rue si vite, t'en fais pas pour moi. Désolée de te décevoir sur ce point.

Je lui avais retourné la question, même si je pensais bien qu'il allait me dire qu'il allait devoir travailler, vu le jour que l'on était. Cependant, sa réponse me surprena. En effet, il me répondit qu'il prenait sa dose de caféine pour ne pas déprimer. Jusque là, ce n'était rien de bien anormal. Mais ensuite, il me dit qu'il allait rester là à me regarder pendant des heures avant de devoir malheureusement aller travailler. Je souris doucement. Quel charmeur ce Joshua! Dommage que je n'étais pas aussi... Groupie que certaines autres femmes qui rêveraient volontiers d'être à ma place, ne serait-ce que pour profiter de lui une nuit. Il m'indiqua qu'il finirait ensuite par une séance cinéma pour laquelle il allait justement m'inviter. Je le regardais et quand il parla de m'inviter, je regardai d'abord autour de nous un instant. Quelques courtes secondes durant lesquelles je me mis à me demander ce que je devais faire. Faire comme si ça n'avait pas été une invitation et ensuite éviter le sujet jusqu'à ce que l'on se sépare ou alors lui dire oui directement? Après tout, ce n'était pas une réelle invitation, vu le temps de conjugaison qu'il avait employé. Puis il ne l'avait pas formulé telle une question non plus. Je reposai mon regard sur lui, me penchant légèrement sur la table pour lui dire doucement, en souriant:

-Et qu'attends-tu pour m'inviter dans ce cas?

Ce fut alors qu'en me redressant, j'aperçus cette petite fille qui regardait Joshua. Je trouvais cela mignon. J'en informai le jeune homme qui la regarda et lui fit une grimace puis il me dit que son pouvoir de séduction était tellement puissant que même les petites filles ne pouvaient pas résister. Je ris doucement. Il m'apprit qu'en plus le pire dans cette histoire c'était qu'il les adorait. Je souris, légèrement cette fois. Je me mis à penser à mon passé, d'un coup, sans une raison véritable me poussant à le faire. Je regardai distraitement Joshua se lever pour aller offrir son cookie à la petite fille puis revenir s'asseoir. Il me fit sursauter quand il reprit la parole en me demandant si je voulais aussi qu'il m'offre un cookie, me disant qu'il était dans un grand moment de générosité et que je devais en profiter. J'étais un peu à l'ouest après avoir pensé à mon histoire avec mon ex-mari mais je secouai rapidement la tête, deux ou trois fois, juste pour chasser ces vilaines pensées de mon esprit et j'arborai ensuite un sourire, bien que moins grand qu'au début de notre entrevue, pour lui répondre:

-Tu me l'offrirais aussi pour me déclarer ton amour?

Oui, j'avais eu envie de le << piéger >> en quelque sorte. L'avoir à son propre jeu. Finalement, je l'avais surement ennuyer ne serait-ce que par cette petite phrase pourtant si innocente. Pourquoi avais-je peur? Parce que Joshua n'avait pas bonne réputation et que je ne voulais pas refaire d'erreurs comme je l'avais déjà fait quelques années plus tôt... Et pourtant, je ne pensais qu'à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours...

Revenir en haut Aller en bas

Il faut se quitter souvent pour s'aimer toujours...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MIAMI :: ✎ Midtown :: ♕ Restaurants-
Sauter vers: