-
 

Partagez|

D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 23/08/2011


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 19
MessageSujet: D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes. Mar 23 Aoû - 21:58

" DEMETRI HAYDEN DANIELS





INFORMATIONS PERSONELLES

Je m'appelle D. Hayden Daniels, je suis né(e) le 23/10/92 à Baton rouge. J'ai actuellement 19 ans. Je suis actuellement etudiant en mathématique. Niveau sentimental, je suis hétéro et actuellement célibataire. J'aimerais faire partie du groupe It's my life, it's now or never et faire la fête avec vous à Miami : D

TON CARACTERE

Hayden a un caractère très particulier plutôt difficile a couché sur papier, je vais faire de mon mieux afin de relater chaque trait de son caractère de la manière la plus précise possible. Tout d'abord, il faut savoir qu'Hayden est assez solitaire, il ne se mélange pas aux autres et ceux qui l'entourent n'ont pas forcément envie de l'approcher car il a assez mauvais caractère et on a souvent l'impression qu'il ne prend guère a cœur les quelques futilités de la vie. Il est aussi craint, car son caractère froid, lui crée une sorte de barrière qui entrainent le fait que personne n'a envie de se mesurer à lui, bien qu'il ne soit pas vraiment violent. De cet aspect détaché, il dégage également une aura quelque peu mystérieuse qui charme ces demoiselles même si celles-ci à chaque fois qu'elles s'approchent se font envoyer sur les roses. Mais évidemment, il possède d'autres traits de caractère qui font de lui une personne moins froide que ce que montre les apparences. Hayden est curieux, même s'il ne le montre pas, il aime connaître le fin mot de l'histoire et fera tout pour découvrir ce qui l'intrigue mais toujours dans la plus grande discrétion ! Il apprécie sortir mais surtout seul, pour réfléchir. Il ne refuserait pas de compagnie mais il ne faudra pas compter sur lui pour faire la conversation. Quand quelque chose, l'énerve au plus au point, il peut devenir très agressif et n'hésite pas a menacé quiconque ose lui manquer de respect ou manquer de respect a une autre personne. Il ne regrette jamais ses paroles ou presque et montre à chaque phrase une détermination presque effrayante. Le beau jeune homme est aussi très protecteur, quand il tient a une personne il fera de tout pour la protéger et il est aussi d'une nature jalouse, surtout qu'au fond, il n'a pas confiance en lui car quelque chose l'en empêche. En tout cas une chose est sur, même s'il paraît distant, il ne laisserait jamais quelqu'un qu'il aime avoir des ennuis mais je vous conseille d'éviter de faire le contraire, lui venir en aide car il n'appréciera pas. Non pas parce qu'il est trop fier de lui mais parce qu'il refuse d'impliquer qui que ce soit dans ses soucis, il préfère tout garder pour lui.

TON HISTOIRE

Chapitre I ♣ Le passé n'est que souvenir & hantise.




Demetri Hayden Daniels est né le vingt-troisième jour d'octobre de l'année quatre vingt douze. C'était lors d'un des jours du milieu de l'Automne qu'il a vu le jour dans une famille qui était très fière et heureuse d'avoir son premier enfant. Ses parents étaient à ses petits soins et avaient déjà de beau projet pour lui, il grandit alors dans l'idée de faire ce que ses parents faisaient. Un peu flou, non ? Pour comprendre, il faut savoir que la famille Daniels est une famille a part entière. Le jeune couple travaillaiennt pour le gouvernement américain dans le passé et étaient de très bon éléments. Ils décelaient des trafics, empêchaient des attentats. Pour Hayden, ils étaient de vrai modèle mais c'est vrai qu'après la naissance de celui-ci, tout s'etait calmé, ils ont décidés de vivre leur vie à part. Oubliant ce qui les passionnaient, ils consacrèrent leur temps à leur enfant. Un an après la naissance d'Hayden, un autre heureuse évènement se préparait. C'était un second fils qui entra la famille, Naim. Les deux garçonnets s'entendaient à merveille, bien évidemment il y avait quelques disputes et ils étaient aussi très bruyant mais tout se passait pour le mieux. De plus, tout les deux avaient le même rêve commun, travailler un jour pour le gouvernement. Pour Naim, c'était encore un peu flou, il faut l'avouer car plus jeune que son frère, il s'imaginait surtout être un super-héro mais pour Hayden, c'était plus que ça, il était intelligent et comprenait a quel point le monde ne tournait pas rond, il savait que si personne faisait en sorte que tout se passe bien, alors tout ne serait qu'anarchie. C'était ce qu'il se répétait et il vouait une grande admiration à ses parents mais pas seulement, aussi à son oncle qui lui expliquait à lui et son frère la vrai face du métier. En bref, les jours s'écoulaient dans la sérénité, avec des moments bons et mauvais comme dans chaque famille, seul la joie d'être reuni leur permettait d'être vraiment heureux, du moins jusqu'à cette fameuse nuit.

« Il va y avoir de l'orage. » déclara Mme Daniels, en fermant tout les rideaux du salon. « Allait les garçons ! Au lit, il est tard. » Les deux enfants se retournèrent à l'appel de leur mère, ils s'amusaient avec un superbe train électrique qui prenait une grande place dans un coin du salon, ils adoraient inventer des histoires et passaient des heures a traverser des pays fantasque qui sortait de leur imagination. Ne voulant pas aller se coucher, ils secouèrent tout les deux la tête. « On est pas fatigué ! On veut rester jouer encore un peu ! » dit Naim, suppliant sa mère du regard, mais avant que celle-ci ne puisse répondre M. Daniels leva les yeux de son journal pour regarder les deux enfants. « Vous avez entendu votre mère, il est tard. Au lit ! » Hayden se leva et tira son frère par le bras. « Allait viens on va se coucher ! » Le petit Naim, alors âgé de onze ans soupira mais se laissa faire. Il discutait un peu plus les ordres que son frère ainé mais il savait bien que ce soir là, il n'y avait pas a discuter. Hayden ramena son frère à sa chambre, lui souhaitant une bonne nuit puis il retourna dans la sienne. Mais il avait une mauvaise impression, une sorte de boule au ventre, comme une angoisse qui le rongeait, mais il ne savait pas l'expliquer. Instinctivement, il s'approcha de la fenêtre, il y avait du grabuge dehors mais rien n'avoir avec l'orage, c'était tout à fait différent... Hayden n'avait que treize ans mais il le sentait, quelque chose n'allait pas. Il attrapai ses vêtements, mit ses chaussures et son manteau puis, il traversa le couloir se faisant le plus discret possible. Mais il entendit la porte de la chambre de son frère s'entre-ouvrir doucement puis une petite voix souffra. « Hayden ? Où tu vas ? » Le garçon sursauta et sourit doucement, tachant de se montrer rassurant. «T'en fais pas, j'arrive. Retourne te coucher, allait ! » Naim soupira et retourna dans sa chambre, sans discuter mais cependant pas très convaincu. Quand à Hayden, il descendit les marches sur la pointe des pieds, du salon, il entendait ses parents discuter d'une affaire sur laquelle ils avaient travaillés il y a maintenant six ans. Ca avait l'air si exitant... C'était ce que pensait Hayden à chaque fois qu'il écoutait ces superbes histoires. Et pourtant, là, il était effrayé mais il ne pouvait pas reculer. Sa décision était prise, si quelque chose devait se passer dehors, il fallait qu'il réagisse. Il n'était plus un enfant, ou du moins c'est ce qu'il voulait prouver. Il serra doucement les poings puis ouvrit la porte. La première chose qu'il sentit fût ce vent glacé qui le transperça, la pluie tombait averse et les restes de neige de l'hiver qui venait a peine de se terminer était encore devant la porte. Le jeune garçon, remontait la tirette de son blouson et fit un pas en avant mais soudainement il se paralysa. Il n'avait même pas fermer la porte derière lui et bien que sa main était a quelques centimètres de la poignée, il ne pouvait pas bouger, ses yeux étaient rivés sur des chaussures, celle d'une autre personne qui était figée juste quelques mètres devant lui. Son coeur se serra, il n'avait que treize ans c'est vrai...personne ne pouvait lui en vouloir d'avoir peur, qui était l'individu devant lui ? Il suivit la silouhette du regard, il vit ses jambes, son buste et enfin son visage. Des yeux bleus, un visage triste et pourtant dur comme la pierre. Cependant, ce qui attira le plus son attention, ce fût ce qu'il tenait dans les mains, un revolver. « Hayden ! Qu'est ce que tu fais de... Vous. » Mme Daniels venait d'arriver et pourtant, Hayden ne bougeait pas il faisait barage entre sa mère et cet inconnu, jusqu'à ce que son père intervienne. « Hayden, retourne à l'intérieur ! » Hayden en guise de réponse, lança un regard plein de désepoir à sa mère. « Merci mon garçon, grâce à toi, ma vengeance sera enfin accomplie. Je pourrais ainsi peut-être revivre en paix » L'iconnu s'avança rapidement vers Hayden et l'attrapa par les épaules, posant le revolver sur sa tampe. « Entrez tous, dans la maison ! Maintenant ! » Tous n'avait plus de choix que d'obéir mais quel ne fût pas leur surprise en voyant Naim, au milieu du salon. Il avait eu peur de l'orage et avait accouru retrouver ses parents en bas mais, personne n'était là, voyant la porte ouverte, il décida d'attendre, au moins ici, il y avait de la lumière. Hayden ne lachait pas ses parents des yeux, tandis que l'iconnu qui avait finalement laché Hayden pour se servir de Naim comme otage, les regardait tous. Mme Daniels prononça alors ces mots. «N'ayez pas peur mes enfants. » Mr Daniels, sur un air rassurant rajouta. « Tout se passera bien. Il faut que vous sachiez que vous deux, êtes et serez pour l'éternité, le centre de notre univers. Gardez ça en mémoire et...fermez les yeux. » Ils semblaient savoir à l'avance ce qui allait se passer et même si Naim ne comprenait pas, il ferma les yeux. Hayden lui, était resté tout simplement paralysé, seul les larmes perlaient le long de ses joues. Etait-ce un cauchemar ? Il l'espérait ! Il voulait se réveiller. Pourquoi personne ne vient les sauver maintenant ?! Des coups de feu furent tirer et Il vit ses parents s'écrouler, l'un après l'autre. Le troisième lui était destiné, il le sentait mais ce fût d'abord Naim qui tenta de s'enfuir qui fut finalement abattu froidement le premier. Hayden aurait voulu hurler mais aucun son ne sortit de sa bouche, malgré la lourdeur de ses jambes, la porte encore ouverte semblait être sa seule issue, il courrut le plus vite possible mais une violente douleur l'empêcha d'aller plus loin, pourtant il n'avait pas entendu tirer, sans doute trop terrifié pour entendre quoi que ce soit, il s'écroula. La neige fût instentanément imaculée de rouge et la vue d'Hayden se brouilla. Il allait rejoindre les siens.

« Sayez, il se réveille. » Le jeune garçon ouvrit les yeux. Tout était encore assez flou pour lui, mais le visage de son oncle penché au dessus de son lit le rassurait un peu. Qu'est ce qui était arrivé au juste ? Il ne s'en souvenait pas vraiment. Il voulut parler mais, ça lui était impossible, un masque à oxygène recouvrait sa bouche et même s'il désirait l'enlever, son bras ne bougea pas pour autant. Il lança un regard apeuré à son oncle qui posa doucement sa main sur son front et lui caressa le haut de la tête. « T'en fais pas mon grand, ça va aller. Le médecin arrive. » Un homme élancé, au cheveux un peu ondulé s'approche, il n'avait pas l'air si vieux et pourtant, il semblait être très sérieux et son visage en disait long sur la gravité de l'état d'Hayden. Il regarda les résultats des derniers examens et afficha un petit sourire. « Et bien, ça s'améliore ! Tu as eu très chaud petit, mais tout va bien maintenant. » Le docteur retira le masque à Hayden et regarda la cicatrise sur le torse du jeune homme. « Ca te fait mal ? » Le garçon secoua négativement la tête, à vrai dire, il ne sentait rien du tout, ni ses bras, ni ses jambes. « Tu es encore sous morphine, on va diminuer tout doucement la dose, il faudra être courageux jeune homme. » Hayden ne répondit rien et observa le plafond. Les souvenirs du massacre lui revenait en mémoire, mais cela paraissait si loin...Il avait l'impression que ce n'était qu'un mauvais rêve qui s'effaçait doucement mais au contraire, ce n'était que le début d'un long calvaire. En sortant, le médecin fit signe à Mr Daniels de l'accompagner pour discuter. « Son état semble s'être stabilisé mais, il ne semble pas réalisé ce qu'il s'est passé. Il devra surement parler à un psychologue. » Mr Daniels, savait tout ça, il hocha la tête. Le médecin le regarda dans les yeux. « Ce n'est pas tout. Comme vous le savez, la balle n'a pas touché d'organe vital et heureusement mais s'est passé très près. L'opération a permis de réparer les dégâts mais il faudra s'attendre à des douleurs qui peuvent varier en intensité. Je vais prescrire des médicaments adaptés et il faudra qu'il les prenne si ca lui fait mal. Il faut que vous sachiez que ces douleurs peuvent être définitive, il devra apprendre a vivre avec. Il aura besoin de vous Mr Daniels. » Il hoche la tête et regarda le docteur d'un air déterminé. « C'est mon neveu, le fils de mon frère, jamais je ne le laisserais tomber. » Le médecin sembla satisfait, cependant son sourire s'effaça très vite. Il fit un petit signe de la tête vers deux hommes qui tournaient en rond dans le couloir. « Ce sont deux agents du FBI, ils sont là pour parler à l'enfant. Ils ont exigés être prévenu dès son réveille. Ça fait deux semaines maintenant qu'ils poirotent. Ils perdent patience. » Mr Daniels, énervé haussa le ton. « C'est absurde voyons ! Il vient de perdre ses parents et son frère ! Il faut lui laisser du temps ! » Les deux policiers se retournèrent, ils avaient parfaitement entendu. Ils s'approchèrent. « Mr Adam Daniels. Enchanté. Agent Miller et Hanks. Fbi. On a des questions à vous poser, à vous etre votre neveu au sujet des meurtres d' Amy, Nichola & Naim Daniels. »
Mr Daniels tenta de garder son sang froid et répondit calmement. « Je répondrais à vos questions mais pour Hayden, il faudra attendre.»

Chapitre II ♣ La chance ou le bonheur se transforment en culpabilité, entraînant dans leur sillage tout ce qui est positif.


Une semaine après le réveille d'Hayden, les choses se bousculèrent. Son oncle lui avait annoncé la mort de sa famille et bien sur le jeune garçon réagit très mal bien qu'au fond de lui, il se doutait de la vérité car ses parents n'étaient tout simplement jamais venu le voir ce qui aurait été impossible s'il avait été à l'hopital. C'est vrai...Ses parents étaient tellement gentil et tellement attentif des besoins de leurs enfants. Il se souvenait comme si c'était hier de la fois où il s'était cassé la jambe. Ses parents étaient morts d'inquiétude et ils étaient rester à ses petits soins pendant toute sa convalescence. Il laissa sortir sa peine en silence, il ne pleurait pas devant les visiteurs et médecins, sa peine flottait dans les larmes que lorsqu'il allait s'endormir. Les mots étaient devenus inutile, il se rendait muet et ne répondait vraiment que lorsque c'était nécessaire. Une après-midi, il reçut la visite de deux agents du Fbi qui lui posèrent des questions. Il y répondit brièvement et clairement, son visage froid laissait les policiers perplexe. Un enfant qui massacre sa famille, c'est déjà arriver. De plus, il est le seul survivant. Le personnage qu'il a décrit n'est peut-être qu'un homme imaginaire. Comme un tueur aussi méthodique aurait-pu rater sa cible ? C'était les questions que se posaient les enquêteurs. L'organisme pour lequel travaillait les parents d'Hayden ne fît aucun commentaire et laisse Adam Daniels s'occuper de tout. Ils étaient abandonnés par leur seul appui, le gouvernement et maintenant Hayden était considéré comme suspect numéro un même si tout ce qu'il racontait tenait la route.

Les mois passèrent mais les interrogatoires se répétaient. Hayden lui allait mal, mais ne le montrait pas, il se sentait coupable. C'est vrai, après tout, beaucoup de gens pensaient que c'était lui qui avait massacré sa famille avant de se tirer volontairement dessus. De plus, l'arme avait été trouvé juste a coté de lui, sans aucune emprunte. Et il était le seul a avoir des gants aux mains. Mais rien ne pouvait prouver que c'était la vérité. Faute de preuve, l'enquête s'arrêta là. Cependant, dans la tête du jeune garçon plusieurs choses se bousculaient. C'était bien lui qui avait tué ses parents, d'une certaine manière, s'il n'avait pas voulu prouver qu'il était assez grand pour se débrouiller, rien ne serait arriver. Et puis, qui sait, peut-être que c'était lui qui avait brandit une arme sur eux ? Seul lui connaissait la vérité dans le fond mais tout ces gens contre lui, le poussait sans arrêt a se sentir coupable.

Chapitre III ♣ Parce qu'il faut réapprendre à vivre.


Six ans maintenant s'était écoulé depuis le meurtre de la famille Daniels. Hayden vit a présent chez son oncle qui s'occupe très bien de lui. Ils se sont installés à Miami, il y a trois ans pour recommencer une nouvelle vie et éviter les regards des gens qui connaissaient que trop bien leur histoire. Pour éviter que cela se reproduise, Mr Daniels se fit passer pour le père d'Hayden. Ils avaient inventés leur propre histoire, la mère d'Hayden serait partie alors qu'il était enfant et son père s'occupe exclusivement de lui. Cela marcha ou du moins un temps car vite des rumeurs circulèrent mais en attendant Hayden avait repris confiance en lui et utilisa son caractère froid voir noir pour éloigner les curieux. Cependant, la culpabilité était toujours là et plus encore, une envie de vengeance le rongeait depuis maintenant des années. Oui, il avait décidé que si l'opportunité se présenterai, il vengerai sa famille. Mais pour le moment, il s'efforçait de vivre une vie normale en intégrant l'université de Miami.


TOI DERRIERE L'ECRAN
Bonjour, moi c'est Hayden, *Bonjour Hayden* Ca fait un an que j'ai pas bu une goutte ! *Oh bravooo !* Bon ok, je sors. x) Alors moi c'est Hayden, en réalité j'ai 18 ans. Je fais du rpg depuis que j'ai 12 ans. Je suis relativement disponible pour le forum. Plus ou moins 6/7 J & voilà, il n'y a pas grand chose a ajouter.




Dernière édition par D. Hayden Daniels le Ven 26 Aoû - 18:33, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 25
Localisation : Près de toi ;)

MessageSujet: Re: D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes. Mar 23 Aoû - 22:00

UN hommmmmeeeeeee Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://esom.1fr1.net/
avatar

Messages : 226
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 28
Localisation : Là ou je désire être


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 22 ans
MessageSujet: Re: D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes. Mer 24 Aoû - 12:17

Bienvenue parmi nous =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 23/08/2011


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 19
MessageSujet: Re: D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes. Mer 24 Aoû - 12:43

Oui un homme pour changer des demoiselles mais aussi des femmelettes (a)
Merci Kaelynn (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♕ ADMINISTRATRICE DE CHOC
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 25/06/2011


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 20 ans
MessageSujet: Re: D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes. Mer 24 Aoû - 12:51

La phrase qui tue Hayden! xD Tu m'as tuée de rire derrière mon écran x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 23/08/2011


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 19
MessageSujet: Re: D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes. Mer 24 Aoû - 13:01

Mdrrrrrr, ma petite revanche pour le "Bonsoir mademoiselle" d'y hier soir : D haha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I can't deny
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 23
Localisation : Miami


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 19 ans ♥
MessageSujet: Re: D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes. Mer 24 Aoû - 20:52

Arg ! Trooop bon choix d'avatar ! .
Bienvenuu et bon courage pour ta fiche ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 23/08/2011


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 19
MessageSujet: Re: D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes. Jeu 25 Aoû - 9:16

Merci (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 49
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 27


BE YOURSELF
LOVE ♥:
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?:
MessageSujet: Re: D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes. Jeu 25 Aoû - 10:57

Bienvenue bel homme
Bonne continuation pour la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 23/08/2011


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 19
MessageSujet: Re: D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes. Jeu 25 Aoû - 18:28

Merci ! (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 23/08/2011

MessageSujet: Re: D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes. Jeu 25 Aoû - 18:39

Attention les filles, pas touche. C'est mon mien Razz
Bienvenueeee! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♕ ADMINISTRATRICE DE COEUR
avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 25/06/2011


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 24 YO
MessageSujet: Re: D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes. Lun 29 Aoû - 14:16

Je vois que tu as terminé ^^ J'ai donc le plaisir de te valider !
N'oublie pas de recenser ton avatar !

_________________


Peut-être qu'alors, on peut se permettre d'y croire... ♥

→ Sleep don't visit, so I choke on sun & the days blur into one & the backs of my eyes, with things I've never done.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 23/08/2011


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 19
MessageSujet: Re: D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes. Lun 29 Aoû - 14:18

Merci beaucoup (:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes.

Revenir en haut Aller en bas

D. Hayden Daniels ○ L'irrésolution est le plus grand maux des hommes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: THE BEGINNING :: ✎ Présentations-
Sauter vers: