-
 

Partagez|

Que faire dans la confusion et l'inquiétude? C'est simple, dire ce qu'on croit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
I can't deny
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 23
Localisation : Miami


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 19 ans ♥
MessageSujet: Que faire dans la confusion et l'inquiétude? C'est simple, dire ce qu'on croit. Mar 2 Aoû - 23:51

Maxyne & Cheryl


    Il grandit, un peu plus chaque jour. Je vois ce long tunnel sombre et ténébreux, diminuer encore et encore. Je ne sais toujours pas quoi faire, j’ai peur.
    Peur de faire une erreur !

    Il m’effraie mais, je n’arrive pas à me décider. Le choix est difficile, la vie ou la mort ? S’en est trop pour moi, je ne supporte pas, je craque ! Et pourtant, je dois sélectionner, le temps m’est compté ! Le moment des lamentations est terminé ! Maintenant est venu l’instant redouté, l’instant propice.
    Plus que quelques jours et je devais donner ma réponse, c’était
    impératif. Pourtant, j’avais besoin de plus de temps …

    Les méninges en compote, ma dignité bien restreinte et mon envie folle de chocolat me poussèrent à fréquenter les bars. J’avais besoin de boire, besoin d’oublier, besoin de faire le vide le temps d’une soirée …

    C’est ce que je faisais, voilà maintenant quelques semaines que j’étais arrivée : je buvais jusqu’à me souler, jusqu’à m’écrouler … Mon occupation fétiche ! Je me levais le matin avec le seul désir d’être déjà le soir, afin de me faire plaisir, de m’apaiser et de délaisser mon sentiment d’inconfort.

    Mes journées passées très lentement, et encore « lentement » était un bien petit mot. Je ne faisais rien, je ne bougeais pas, je restais juste comme … figée ! Il est certain que les voisins ne devaient pas trop se plaindre de mon bruit. Le seul son qui émanait de l’appartement était mon souffle, régulier, raisonnant dans chaque pièce du logement.

    Je n’étais pas bizarre ou atteinte psychologiquement … Ou alors, je ne voulais pas me l’avouer. Personnellement je me sentais juste comme une jeune fille sortant à peine d’un gros traumatisme dû à un viole et ayant la dure responsabilité de choisir le repos ou l’existence éternelle pour le fœtus qui grandit en elle. Le monstre, devrais-je peut-être dire ? Ou l’enfant de Satan ?
    Cela dit, je ne voulais pas culpabiliser toute ma vie, je ne voulais pas avoir la mort de son enfant sur la conscience, même après ce que mon agresseur ai pu me faire


    Le soir, le soleil se couchant derrière la mer : mon moment préféré de la journée ! Je n’avais plus qu’à embarquer ma vieille sacoche et a quitter mon havre de paix. Bien que je me dirigeais vers un tout autre lieu sacré, d’après moi. Mon cerveau allait enfin pouvoir en profiter, se reposer et me laisser seule avec moi-même !

    Quand je posais les pieds dans le bar, je pouvais déjà voir le visage du barman s’illuminer. J’étais une habituée des lieux maintenant. Je ne prêtais même pas attention au décor ou aux personnes qui étaient présentes et puis, je m’en fichais bien. Mes seules pensées étaient toutes avec la boisson miracle que ne cessait de me servir l’homme derrière le comptoir. Une fois plusieurs verres avalaient, je dû déjà les éliminer.
    Une fois cela fait, c’est vers les lavabos que je me dirigeais, toute tristounette de constater que je marchais encore droit, je n’étais pas encore en paix. J’avais besoin de boire encore un peu …

    Plus tout à fait maître de mes mouvements, je poussais la seule fille présente aux toilettes du sèche-main afin de pouvoir l’utiliser, je ne lui jetais même pas un regard. Mes pensées étaient bien ailleurs.


Dernière édition par Cheryl Hoxey le Mar 16 Aoû - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 31/07/2011


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: dix neuf ans.
MessageSujet: Re: Que faire dans la confusion et l'inquiétude? C'est simple, dire ce qu'on croit. Mer 3 Aoû - 16:45

« Timeoh y a un taxi dehors qui attends que tu viennes le payer. » Le pauvre se demandait bien ce qu’elle lui racontait. Elle venait d’entrer dans la chambre du jeune homme sans frapper pour lui sortir ça alors qu’il était tranquillement en train de dormir, d’ailleurs heureusement pour lui qu’il n’était pas accompagné car ça aurait été la même chose de toute évidence. Mais bon il ne lui en voulait vu qu’il faisait la même chose. C’est après avoir entendu le taxi klaxonner qu’il sortit de son lit bien chaud pour aller voir dehors. Il se chargea de ça puis entra dans la chambre de Maxyne -toujours sans frapper- « Tu sais que tu fais chier Oxburry. » Il s’allongea à ses côtés et passèrent la nuit à parler. Parler de quoi ? Pas de trucs super importants, plutôt de tout et de rien, mais c’était leur truc ça, parler pour ne rien dire, raconter que de la merde. Et la nuit blanche se fit très vite ressentir chez Maxyne, qui les yeux en trou de pine, n’avait qu’une envie : aller dormir. Mais pas question d’aller se coucher alors qu’elle devait aller bosser. Elle enchaine les petits boulots histoire de gagner un peu d’argent pour payer ses études, le loyer, la bouffe & tout le bordel mais surtout ses soirées alcoolisées. C’est que ça revient cher l’alcool !

Et comme presque tous les soirs, elle avait décidé d’aller dans un bar histoire de picoler un peu, comme toujours. Elle y avait seule mais Timeoh devait la rejoindre, il avait un truc à faire avant. Elle s’installa sur un grand tabouret près du comptoir et commença à boire. Pas la peine de l’attendre elle savait très bien qu’il serait en retard -comme d’habitude. Et pas manqué, elle reçut un message de son meilleur ami qui confirmait bien ses pensées. Ce type alors il était tellement prévisible. Après avoir enquillé quelques verres, Maxyne avait bien besoin d’aller pisser. Une fois dans les toilettes féminines elle en profita pour se recoiffer un peu. Enfin. Elle se lava les mains puis alla se les sécher alors qu’une nana brune la bouscula pour se sécher les mains également. Elle n’est vraiment pas bien celle-là. « Et pardon, tu connais pas ? Pauvre fille ! » Elle aurait même pu attendre mais non. Max préféra quitta la pièce sans causer de problèmes et n’attendit pas que cette nana lui réponde. Elle se dirigea vers la porte mais la poignée de porte lui resta dans les mains. « Oups. » Elle se retourna vers la fille peu aimable et lui lança un petit sourire. « Une fille va bien finir par avoir envie de se vider ! » Elle aurait bien tambouriné à la porte en criant mais vu la musique de l’autre côté de la porte, personne ne l’entendrait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I can't deny
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 23
Localisation : Miami


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 19 ans ♥
MessageSujet: Re: Que faire dans la confusion et l'inquiétude? C'est simple, dire ce qu'on croit. Mar 16 Aoû - 21:58

    Pauvre fille ? Ouais. Dans le mille ! En ce qui concerne le « pardon », non. Je n’avais pas sorti ce mot depuis bien longtemps à vrai dire ! Et puis, ce n’étais pas ce qui me préoccupais. A quoi bon s’excuser, c’était une perte de temps lorsqu’on avait bien mieux à faire.
    Je ne me donnais d’ailleurs pas la peine de lui répondre, mes pensées me suffisaient et puis elle se cassait déjà vers la sortie de toute façon. Je continuais à faire marcher le sèche main lorsque j’entendis un petit « crac », entre deux arrêts de la machine. Cela n’avait pas été assez fort pour attirer mon attention apparemment, pourtant la première chose que je pus apercevoir lorsque je m’étais retournée fut la poignée de porte dans la main de la blonde.

    Quoi ?! Plus de poignée de porte signifiait, porte de sortie condamnée et plus de bibine soignante ?
    Celle qui avait réduit toute possibilité de paix pour ma soirée se tourna vers moi et m’adressa un petit sourire, disant qu’une fille ressentirait certainement le besoin de vider sa vessie avant demain matin.
    J’aurais bien prié à genoux le seigneur pour qu’elle ai raison mais c’était bien au dessus de mes moyens, je n’en étais pas encore là.
    - Je ne suis même pas saoule. Soufflai-je comme si je me parlais à moi-même. Enfin, peut-être un peu ? A présent je regardais fixement la fille : C’est de ta faute ! Grognai-je.

    J’avais très envie d’hurler comme une malade mais j’imagine que s’aurait été ridicule avec la musique derrière la porte … Après avoir souffler, j’observais la petite fenêtre présente au dessus de l’évier et je m’adressais directement à celle qui avait réduit tout mes espoirs de plénitude pour la soirée.
    - Tu crois qu’il y a moyen de passait par les fenêtres ou on a une chance de rester coincées ? Demandai-je avec tout le calme que je pouvais offrir.

    A vrai dire, j’avais bien envie de donner un coup de poing dans cette fichue porte, dans les miroirs et dans la blonde, malheureusement il valait mieux éviter une bagarre dans pareilles circonstances, c’était plus … judicieux. Enfin, je crois !
    Je me tournais ensuite vers la fille attendant sa réponse, histoire d’avoir un avis avant de se jeter dans la gueule du loup.

    Et puis, quels odeurs … C’est vraiment pas distingué de faire sa grosse commission et de ne pas tirer la chasse, surtout pour une fille, me*de !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♕ ADMINISTRATRICE DE CHOC
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 25/06/2011


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 20 ans
MessageSujet: Re: Que faire dans la confusion et l'inquiétude? C'est simple, dire ce qu'on croit. Lun 29 Aoû - 0:05

Le sujet est-il toujours d'actualité avec ton changement (futur) de personnage Maxyne?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Que faire dans la confusion et l'inquiétude? C'est simple, dire ce qu'on croit.

Revenir en haut Aller en bas

Que faire dans la confusion et l'inquiétude? C'est simple, dire ce qu'on croit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: MIAMI :: ✎ Midtown :: ♕ Bars :: L'Original-
Sauter vers: