-
 

Partagez|

Tentons de nous calmer... [Sujet libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Tentons de nous calmer... [Sujet libre] Mer 3 Aoû - 12:33


Aie aie aie! Fichu réveil qui n'a pas sonné! Décidement, cette journée promettait de mal se passer! Je n'étais guère supersticieuse mais dés que j'étais en retard pour mon boulot, c'était sûr que la journée était mauvaise! Simple constatation me permettant de me préparer au pire qui restait à venir. Je pris rapidement une douche tiède pour tenter de me réveiller puis je m'habillai d'un jean et d'un débardeur. Prenant mon sac à main, je partis en direction de l'hôtel, mon lieu de travail. J'arrivai finalement de justesse à l'heure, prête à prendre mon rôle d'hôtesse très à coeur. J'adorais mon emploi mais parfois je devais avouer que c'était dur. Certains clients étaient des plus embêtants, à sans arrêt chipoter ou demander la lune. Certes, le Sunlights Hôtel était un hôtel de luxe mais il ne fallait tout de même pas exagérer. Cependant, mon boulot était de les satisfaire le plus possible, de leur donner le meilleur service. Mon salaire dépendait de leur satisfaction donc je me devais de faire correctement mon boulot, sans m'énerver malgré leurs demandes parfois exigeantes. Après le repas de midi, je fus convoquée dans le bureau de Jayden. La seule chose que les personnes passant devant le bureau purent entendre fut "Signe les papiers!" dans un petit cri exaspéré. Je voulais qu'il les signe, rien d'autre! Je venais d'apprendre quelques jours auparavant ma grossesse et je n'avais guère l'intention de rester mariée avec Jayden, suite à une soirée trop arrosée. Je ne voulais pas lui devoir quoi que ce soit! Et pourtant, dieu seul savait à quel point j'aurais aimé que ce que je ressentais au plus profond de moi même (très profond xD) soit réciproque... Suite à son refus, je quittai son bureau en claquant la porte. Je devais être l'une des rares à oser m'opposer à lui ainsi. Il avait une carrure inspirant le respect et puis les filles étaient la plupart toutes sous son charme, charme qui les rendait aveugles. Elles feraient n'importe quoi pour le satisfaire et elles espéraient toutes avoir un rendez-vous avec lui. Elles étaient bien naïves. Je me retrouvai dans le hall, derrière le comptoir, à tenter de me calmer du mieux possible...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tentons de nous calmer... [Sujet libre] Mer 3 Aoû - 16:23

    La gueule de bois, ma chère gueule de bois. Le mal de tête qui s'insinuait dans mon crâne. Le filet de bave qui coule sur mon menton. Se lever et essayer de sortir de la baignoire vide. Dur de le faire quand on a une fille couchée sur soi. Et m*rde ! Je la repoussai sans cérémonie. Je me laissa tomber hors de la baignoire. C'était ma petite routine tout cela. J'avais passé ma nuit à faire la fête qui s'était fini dans cet hôtel luxueux. J'étais arrivé ici bien bourré alors, je ne savais pas trop où je me trouvais. Je me releva, en me tenant la tête et en baillant. L'odeur de l'alcool sortant de ma bouche me fit tousser. Décidément, je n'y étais pas allé de main morte hier soir. En titubant, je chercha la douche. Lorsque je la trouva, je pris une douche froide. Lorsque j'eus fini, je fouilla dans les armoires à la recherche de vêtements. J'avais reconnu un ami à moins, j'avais compris qu'il nous avais amené dans sa chambre, si je lui empruntais des vêtements, il ne le saurais même pas. Je mis alors un t-shirt noir et blanc et un jean délavé. Je chercha mes chaussures, pris mes propres vêtements que j'avais rangé dans un sac et je sortis. J'avais mis mes lunettes de soleil pour éviter qu'on ne voie mes cernes. Je mâchais mon chewing-gum goût menthe forte de manière lente. Je voulais faire disparaître cette odeur d'alcool.
    Arrivé dans le hall de l'hôtel, je me dirigeai vers la sortie lorsque je remarqua cette jolie blonde qui paraissait en colère. Était ce un peu parano de penser que chaque fois que je croisais Lily, elle semblait très en colère ? J'allais donc la voir
    Hey, salut jolie blonde, lui dis-je d'une voix endormie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tentons de nous calmer... [Sujet libre] Mer 3 Aoû - 16:41

J'étais fâchée! Je savais que ma journée serait pourrie du début à la fin! Quelle idée avais-je eu, quelques semaines auparavant, d'aller faire la fête et de me retrouver suffisament saoûle pour me marier et coucher avec ce fichu crétin?! J'avais jamais été une grande fêtarde et pour la première fois que je m'étais réellement lâchée, on ne pouvait pas dire que cela m'avait réussie! Et encore! Si au moins Monsieur daignait enfin signer les papiers, tout ceci serait derrière moi et ressemblerait plus qu'à un stupide cauchemar dont je viendrais de me réveiller! Mais non, mister Stanford n'avait rien de mieux à faire que de refuser catégoriquement d'annuler le mariage! J'étais derrière le comptoir à triturer mon téléphone, me demandant comme j'allais faire pour le convaincre de signer, surtout que j'avais de plus en plus de pression sur les épaules, vu que je venais d'apprendre que j'étais enceinte! C'était bien ma veine, n'est-ce-pas? Je pourrais avorter mais je n'en avais pas le coeur. Je pourrais aussi mettre Stanford au pied du mur en lui faisant du chantage: soit il signait, soit il devrait assumer son rôle. Ce quoi ceci dit en passant n'était sans aucun doute pas son fort. Ou alors, je pouvais le convaincre d'annuler, n'avoir rien à lui demander en retour et assumer toute seule, tout simplement. Je soupirai et m'énervai sur mon téléphone quand une voix masculine se fit entendre. J'étais tellement fâchée et dans mes pensées qu'en entendant simplement "Jolie blonde", cela me mit en colère encore plus. Je n'avais pas reconnue la voix de Jayden, aveuglée par mon état. Je répondis, d'une voix énervée:

-C'est pas le moment de me draguer, vous voyez pas que je suis occupée?!

En temps normal, je ne disais rien et je laissai les hommes tenter s'ils le désiraient. Dans mon métier, il fallait s'y habituer. Je relevai mes yeux vers lui et vit que c'était Jayden. Je rangeai mon téléphone, m'excusant de l'avoir agressé.

-Excuse moi, je ne voulais pas t'agresser. Je pensais que tu étais quelqu'un d'autre.

Je me dis alors qu'il fallait que je parle et maintenant que j'avais celui qui était en quelque sorte mon ange gardien sous la main, je n'allais certainement pas le laisser filer.

-Maintenant que tu es là, viens avec moi

Je contournai le comptoir, pris sa main en l'entrainai dans une pièce où seul le personnel pouvait entrer. Je fermai à clés pour être sûre que nous ne serons pas dérangé. Le regardant, je m'expliquai:

-Bon, il faut que je t'avoue quelque chose. A chaque que tu me vois, je suis super sur les nerfs alors il est temps que tu saches. Suite à une fête trop alcoolisée, jme suis mariée. Et mon "mari" refuse de signer les papiers

J'avais du prendre mon courage à deux mains. J'avais soupiré juste avant de lui dire la vérité. Et encore, il ne savait pas tout. Je grimaçais, prête à me faire engueuler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tentons de nous calmer... [Sujet libre] Mer 3 Aoû - 17:21

    J'avais toujours eu l'habitude de l'appeler par un surnom affectueux. "Jolie blonde", "ma puce" etc. Peut être était-ce dû au fait que je la voyait presque comme une poupée de porcelaine. Elle ne cessait de me répéter qu'elle n'était pas en sucre mais je ne pouvais m'empêcher de me voir comme un super héros devant la secourir. En voyant sa réaction, je me dis "Waouh, elle est vraiment sur les nerfs, elle qui est toujours calme !" Finalement, elle se calma, ce qui me rassura. Je n'eus même pas le temps d'en placer une, qu'elle m'entraîna avec elle dans un local. Elle ferma la porte à clés. Je m'adossa à un mur. Et j'avais raison. Lorsqu'elle m'annonça pourquoi elle était constamment énervé, je sentis comme un gouffre s'ouvrir sous mes pieds. Je mis un certain temps avant de réaliser. J'en avais fais des c*nneries sous l'effet de l'alcool mais jamais je ne m'étais pas marié ! Je retira mes lunettes et je me frotta les yeux. Avant de demander d'une voix étonnement calme :
    Mais qu'est qui t'as pris de faire un truc pareil et c'est qui"l'heureux élu" ? Que je sache qui est que je veux étranglé pour avoir osé s'être marié avec toi dans un moment aussi ... dangereux que celui là ?! C'est moi l'alcoolique pas toi, je te rappelle ! Mais je ne comprends pas ce qui t'as pris !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tentons de nous calmer... [Sujet libre] Mer 3 Aoû - 19:05

J'étais normalement une personne très calme, simple et qui ne s'énervait jamais. Mais je devais avouer que depuis quelques semaines, j'étais vraiment très nerveuse, sur les nerfs et ça ne jouait pas toujours en ma faveur. Et d'ailleurs, autant de nervosité et de stress n'étaient guère bon pour moi mais je n'arrivais pas à me calmer. A chaque fois que j'entendais mon cher et tendre mari me dire "Non je ne signerais pas", ça me mettait hors de moi! Il ne comprenait pas que pour moi, le mariage n'était pas une plaisanterie! Quoi qu'il en était, je venais d'avouer à Jayden ce qu'il s'était passé. Je le vis enlever ses lunettes, alors que moi je grimaçais dans le même temps, prête à subir quelques cris qui seraient sans doute du à la colère de mon acte irréfléchis. Au lieu de ça, je l'entendis me parler d'une voix qui, étrangement, était calme. Je l'écoutai alors attentivement me demander ce qui m'avait pris et qui était "l'heureux élu". Il m'expliqua que c'était pour qu'il sache qui est-ce-qu'il allait étrangler pour s'être marié avec moi dans un moment qu'il qualifia d'aussi "dangereux". Il me rappella ensuite que c'était lui l'alcoolique et pas moi, disant une nouvelle fois qu'il ne comprenait pas ce qu'il m'avait pris. Je le regardai pour lui répondre:

-Et bien... Si je savais ce qu'il m'a pris, je te le dirais volontiers mais le truc c'est que je l'ignore. L'heureux élu est... Jayden Stanford, l'un des deux directeurs de l'hôtel... Et non, tu n'iras pas l'étrangler! Par contre, tu risques d'avoir envie de m'étriper quand tu sauras la suite...

Aie aie aie. Là, c'était obligé qu'il cris. Comment j'allais lui dire ça moi? Me mordillant la lèvre inférieur, signe de mon léger stress, je réfléchissais à comment lui dire que j'attendais un enfant de ce type. Resortant de mes pensées, je décidai de lui dire par des mots simples, clairs, nets et précis.

-Le truc c'est... C'est qu'on est pas seulement marié. On a couché ensemble cette nuit là et... Je... Suis... Je suis enceinte.

Et j'étais sûre que c'était lui le père puisque je n'avais pas eu de rapports avant ni après. Aie. Vas-y, cris, qu'on en finisse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tentons de nous calmer... [Sujet libre] Mer 3 Aoû - 19:24

    Je n'arrivais pas à y croire. J'aurais bien aimé qu'elle me dise que tout ceci n'tait qu'une plaisanterie, de mauvais goût mais une plaisanterie. Mais vu sa tête, elle ne semblait pas rire. Je me retins de ne pas hurler, je ne jugeais pas cela nécessaire... Enfin, pour l'instant. Lily ne pouvait même pas m'expliquer les raisons de son acte. Quoi ? Donc elle s'était marié à son patron, en gros ! Elle ne voulait pas que je l'étrangle, sauf que ce n'étais pas l'envie qui me manquait ! Sauf que ce n'était pas. Je me tourna vers elle, inquiet et prêt à bondir de rage :

    Parce que il y a une suite ? Je t'écoute, surprend moi, mon ange

    Lily mordillait sa lèvre mais ne me dit rien. Je ne voulais pas la brusquer. J'attendis en silence qu'enfin elle parle. Finalement, elle m'annonça la nouvelle. Il fallait qu'elle soit enceinte... Quoi ?! Enceinte !! Je la regarda les yeux exorbités. Je ne dis rien. Mais d'un seul coup sans prévenir, je me mis à hurler :

    Lily, t'es pas sérieuse !! Comment t'as pû être aussi inconsciente !! Il faut toujours se protéger, ivre ou pas !!! Mais surtout, tu n'as jamais pensé à prendre une pilule !!! M*RDE !!!! Lily t'es vraiment folle !!! Même moi je suis pas allé aussi loin alors que je suis pire que toi !!!! Mais qu'eqt qui t'as pris !!!

      Je finis par me calmer en soufflant. Je m'adossa à nouveau contre le mur. Crier me soulageait mais n'arrangeait rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tentons de nous calmer... [Sujet libre] Mer 3 Aoû - 20:14

Il attendait que je lui donne la suite mais c'était vraiment pas facile à faire. Comment lui avouer qu'en une soirée, j'avais fait toutes les conneries que je n'avais pas faites en vingt-deux ans de vie? Non vraiment, j'avais besoin de réfléchir quelques instants à quels mots j'allais employer. Et puis finalement, ne trouvant rien de mieux, je n'avais guère plus le choix que de lui dire avec les mots qualifiant mon état, tel qu'il était bien et bien. Vu son regard, il avait besoin d'un instant pour que tout se mette en place dans son cerveau puisque malgré ses yeux qui étaient quelque peu exorbités, il ne dit rien. Je commençais même à me dire qu'il était trop choqué, qu'il allait franchir cette porte et que je ne me ferais pas engueulée mais c'était sans compter sur l'effet de surprise qu'il voulait visiblement avoir. Car d'un seul coup, sans prévenir, il se mit à me crier dessus, me disant tout d'abord que j'étais pas sérieuse, me demandant ensuite comment j'avais pu être aussi inconsciente, me rappellant qu'il faut toujours se protéger et ce peu importe l'état dans lequel on se trouvait. Il me demanda si je n'avais jamais pensé à prendre la pillule. Il cria même un bon grand "M*rde!", me disant ensuite que j'étais vraiment folle et que même lui n'était pas allé aussi loin alors qu'il était pire que moi, pour finir par me redemander ce qui m'avait pris. J'avais baissé les yeux et j'avais écouté tout ce qu'il avait à me dire. Je savais que ça se passerait comme ça. Quand il fut enfin à nouveau adossé contre le mur, je le regardai et répondis enfin:

-Je sais que j'ai fais une erreur mais il n'est pas question que j'avorte. J'ai pas réfléchis ce soir là. Il y avait presque aucune chance que ça n'arrive justement ce soir là, jpouvais pas deviner. Et puis... Au fond, peut-être bien qu'un enfant n'est pas si mal. J'ai vingt-deux ans, j'ai un emploi stable et je suis assez mûre pour m'en occuper correctement. Alors où est le problème?

Où était le problème? Le problème résidait dans le fait que le père de ce bébé n'était pas au courant, que c'était son mari et qu'il refusait de divorcer. Ah oui! Du coup, bien que les deux jeunes éprouvent des sentiments l'un pour l'autre, comme ils étaient enfuis au plus profond d'eux, Jayden devait penser que c'était un enfant qui n'avait pas été conçu d'un amour. Certes, c'était un accident mais cela ne voulait pas dire que Lily ne pourrait pas s'en occuper.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tentons de nous calmer... [Sujet libre] Mer 3 Aoû - 21:02

    Là sur le coup, je voulais vraiment l'étrangler ce mec. Coïncidence si il s’appelait lui aussi Jayden ? En tout cas, ça m'exaspérait au plus haut point. Je la regardais sans trop rien dire. Finalement, en l'écoutant parler, je me dis que peut être avait elle raison ? Mais voilà ce qui me dérangeait, cet enfant serait le fruit d'une union de déboire. Pour moi, un enfant devait être voulu, désiré. Pas un accident qu'on garde finalement. Je me calma. Je devais être là pour Lily. Je m'approcha d'elle et lui pris la main :

    Désolé de m'être énervé mais je tiens à toi. Si tu fais une bêtise moi je deviens fou ! Mais tu n'as pas tort, tu peux t'occuper de cet enfant et en plus je te laisserais pas sombrer si ça ne va pas. Mais c'est juste que le mariage, c'est du sérieux ! C'est pas du flirt et que ton "cher et tendre mari" n'accepte pas le divorce me donne envie de lui aplatir la tête contre un mur. Mais est que tu es sûre de vouloir garder ton enfant, même s'il n'est pas si désiré ?

    Je la regardais droit dans les yeux lui tenant toujours la main. Je voulais qu'elle comprenne que quoi qu'elle fasse, je serais toujours là pour la soutenir et l'aider du mieux que je pourrais


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tentons de nous calmer... [Sujet libre] Mer 3 Aoû - 21:36

Certes, qu'il s'énerve m'avait un peu perturbée et surprise mais au fond, je le comprenais. Et puis, Jayden était en quelque sorte mon ange gardien et je savais qu'il serait toujours là pour me protéger. De ce fait, je pouvais aisément comprendre qu'il veuille faire une tête à l'homme qui me servait de mari, qui m'avait mise en cloque même si c'était sans le vouloir et qui refusait de signer les papiers. Il s'était calmé et était venu me prendre finalement la main. Il s'excusa de s'être emporté et me dit qu'il tenait à moi, que si je faisais une bêtise, il devenait fou. J'avais cru remarquer. Puis il me donna raison, me disant que je n'avais pas tort et que je pouvais m'occuper de cet enfant, précisant qu'en plus il ne me laisserait pas sombrer si ça n'allait pas. Il continua en disant que le mariage était sérieux, que ce n'était pas qu'un flirt et que le fait que mon "mari" ne veuille pas signer les papiers ça le mettait en rogne et lui donnait l'envie de lui aplatir la tête contre un mur. Je souris doucement à cette remarque. Il termina en me demandant si j'étais sûre de vouloir garder l'enfant, même s'il n'était pas désiré. J'hochai la tête doucement. Ce qu'il venait de me dire m'avait vraiment touchée et je trouvais ses mots adorables. Il me regardait dans les yeux et pouvait donc facilement voir que j'étais sur le point de pleurer. Bah oui, j'étais sur les nerfs et en plus il était adorable avec moi alors que pouvais-je faire d'autre? J'enlevai ma main et passai mes bras autour de son cou pour faire un calin xD

-Je suis sûre de vouloir le garder.

J'avais posé ma tête sur son épaule et empêchai mes larmes de couler. Il risquerait encore de croire que je ne savais plus ce que je faisais ou que je faisais l'inverse de ce que je voulais vraiment faire. Je dis aussi:

-Merci Jay. Je sais que je peux compter sur toi. Mais le plus dur reste encore à faire...

En effet, il allait falloir qu'elle annonce à ses deux colocataires, à savoir Johann et Joshua, qu'elle est mariée et qu'elle attend un petit enfant. Elle n'était pas forcément sûre que ce soit apprécié, ni même qu'ils acceptent un nouvel arrivant à la maison, avec tout ce qui allait avec, à savoir les pleurs, les cris etc... Je reculai, me détachant de Jayden et essuyai rapidement mes yeux humides, le plus discrètement possible (discrétion dont je n'avais jamais été très douée), avant que ne coulent ses larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tentons de nous calmer... [Sujet libre] Jeu 4 Aoû - 15:16

    Pendant que je lui parlais, je voyais naître dans ses yeux des larmes. Moi qui détestait voir les femmes pleurer. Une femme qui pleure, surtout si je tiens à elle, est une chose déchirante à voir. Voilà pourquoi mes ruptures se faisaient rarement face à face. Je ne suis pas lâche mais vraiment je ne supporte pas les pleurs. Et puis parfois, les femmes peuvent être de véritable furies vengeresses. Enfin bref, là n'est pas la question. Ce que j'avais l'intention de faire en voyant ses larmes, Lily me devança et s'accrocha à mon cou. Je la serra contre moi. D'une certaine façon, elle me rassurait ainsi. J'avais confiance en elle, je savais qu'elle pourrait se débrouiller mais c'était, une fois encore, plus fort que moi. Je voulais l'aider, la soutenir. Elle me dit qu'elle voulait garder cet enfant. Je la serra un peu plus fort. Même si je m'inquiétais pour sa frimousse d'ange, je savais qu'elle était forte et qu'elle s'en sortirait. Je lui dis alors d'une voix calme et la plus rassurante possible mais n'oubliant jamais de jouer la carte de l'humour :

    Quoi que tu fasse, je serais là pour toi. Surtout si c'est un garçon, il faudra bien qu'il sache se battre et être aussi beau que moi. Si c'est une fille, tu te d*merde ma cocotte.

    Je me mis à rire. je ne voulais pas qu'elle pleure trop, ça me faisait vraiment de la peine. Et puis, elle était tellement plus jolie quand elle souriait. Elle finit par s'écarter. Je remarquais qu'elle essayait de me cacher ses larmes. Pour une fois, je fis preuve de tact et je fis comme si je n'avais rien vu en regardant ailleurs. En tout cas, elle n'avait pas tort, le plus dur restait à venir. je ne sais pas comment elle ferait, mais je savais que je resterais toujours près d'elle... Sauf peut être à l'accouchement. Disons que la vue du sang et de ce spectacle si émouvant qu'on appelle "le miracle de la vie", n'était pas ma vision préférée de la vie. Et puis je préférait quand même la conception de l'enfant qui se fait 9 mois avant l'accouchement xDD. Enfin bref, je lui répondit :

    Tu vis vraiment un drôle de truc toi ! Pour ton enfant, je te comprends, quand tu dis que tu veux le garder et je te soutiens, ma jolie blonde. Mais pour ton pseudo mari, qu'est que tu compte faire ? Tu peux pas rester mariée à quelqu'un alors que vous étiez ivres !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tentons de nous calmer... [Sujet libre] Jeu 4 Aoû - 18:27

Jayden me serra plusieurs fois contre lui et je devais avouer que cela me soulagea. Ca me prouvait bien que je pouvais compter sur lui bien que je savais déjà pertinement que je pouvais lui faire confiance et ce jusqu'au bout. Il me dit que quoi je venais à faire, il serait là pour moi. Il précisa que'il serait présent surtout si c'était un garçon car il allait bien falloir qu'il lui apprendre à se battre et à être aussi beau que lui. Il m'informa par contre que si c'était une fille, je devrais me débrouiller toute seule et il me donna un nouveau petit surnom qui était "ma cocotte". Je ne pus m'empêcher de rire doucement. En réponse à son petit pic humouristique, je répondis sur le même ton de la plaisanterie:

-Evite par contre de lui apprendre à passer d'une fille à l'autre comme toi tu le fais.

Puis je m'étais détachée et j'avais essayé de cacher mes larmes. Je me doutais bien qu'il les avait vu mais au moins, il ne dit rien, ne fit aucun commentaire là-dessus, ce qui m'arrangeait. Il regarda même ailleurs, comme s'il n'avait rien vu, ce qui m'arrangeait tout autant voir plus. Il continua en disant que je vivais vraiment un drôle de truc. Je souris doucement à cette remarque. Ca, on pouvait le dire. Pour être étrange et surprenant, ça l'était. Je ne pouvais pas le nier, bien au contraire. Il continua en disant que pour mon enfant, il me comprenant que je disais vouloir le garder et qu'il me soutenait, terminant sa phrase par "ma jolie blonde". J'aimais bien cette appellation, je trouvais ça agréable et venant d'un homme comme Jayden c'était toujours flatteur même si je n'étais que sa petite protégée. Une nouvelle fois, je souris, le remerciant ainsi une seconde fois. Il continua ensuite en me demandant ce que je comptais faire pour mon pseudo mari. C'était une excellente question... Vraiment excellente. Une question pour laquelle je n'étais pas sûre d'avoir une réponse. Je baissai les yeux alors qu'il terminait en disant que je ne pouvais pas rester mariée à quelqu'un alors que nous étions ivres. Il n'avait pas tort. Mais savais-tu seulement, Jayden, ce que je ressentais? C'était ridicule et je savais qu'il fallait que je divorce mais... C'était difficile. Car quand j'étais seule le soir, je me disais qu'au fond de moi, je l'aimais... Mais jamais je ne le dirais. Pas vu sa manière de se comporter. J'étais décidée à divorcer seulement face à ses refus catégoriques, je ne savais plus quoi faire et ma détermination commencait à en prendre sérieusement un coup. Je relevai les yeux:

-Je sais que je ne peux pas rester mariée avec lui... Mais je sais plus trop quoi faire... Tu sais très bien que ce n'est pas mon genre de pourrir la vie des autres mais si je lui demande simplement de signer, il refuse... Que me conseillerais-tu?

Elle avait déjà pensé à lui faire du chantage en lui disant que s'il ne signait pas, ils devraient vivre comme un vrai couple etc... Mais ce n'était pas son genre de faire ça et pourrir sa vie par des allusions à leur mariage, en lui plantant ses rencards d'une nuit, ce n'était pas non plus elle. Du coup, il ne lui restait qu'à l'engueuler un peu ou lui demander gentiment mais aucune des deux options n'avaient marchée. Et elle n'était pas sûre qu'une de celles ne lui correspondant pas fonctionne puisqu'elle n'était même pas sûre d'être capable de jouer le jeu... Que lui restait il comme choix? A part continuer à essayer ainsi ou accepter la situation telle qu'elle était en espérant qu'il finisse par en avoir marre?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tentons de nous calmer... [Sujet libre] Jeu 4 Aoû - 19:03

    J'aurais dû m'y attendre, elle allait me lancer une pique. Là, elle me rappelle combien ma vie est une suite, un défilé de jeunes femmes m'offrant leurs faveurs à qui je brise le coeur pour éviter que l'on brise le mien. Je ne pût que rire. En fait, elle n'avait pas tort. Mais est que j'aurais le courage d'apprendre à un jeune enfant comment draguer et enchaîner les femmes ? Draguer, je le ferais mais ensuite, à lui de profiter comme il l'entend de mon savoir exceptionnel.

    Oh mais t'es pas marante ! Justement c'est le meilleur dans la formation d'un jeune futur dragueur parfait dans mon genre. Enfin, après il développera son style à sa façon et puis tu sais si ça se trouve, il n'enchaînera pas autant de femmes que moi... Qui le pourrait voyons ! Il faudrait être... Moi.
    J'étais bien décidé à la faire rire, pour ne plus la voir pleurer. Et puis, je dois l'avouer, j'étais plutôt content qu'elle soit enceinte. A la base, une grossesse était une bonne nouvelle, non ? J'avais souvent entendu des fêtes en cet honneur alors je m'efforçais d'être heureuse pour ma jolie blonde. Lily m'expliqua qu'elle savait qu'elle ne pouvait pas rester mariée à cet homme mais elle ne savit pas trop quoi faire. En plus, elle n'était pas du genre à pourrir la vie des gens. Pourtant, même quand elle lui demander de signer, il refusait. Elle me demanda mon aide. Franchement, je me disais vraiment qu'aller lui refaire le portrait à ma façon était une excellente idée mais bon... Je savais qu'elle refuserait. Je réfléchissais alors. Finalement je lui proposa :

    Si tu lui montrais que le mariage n'est pas une étape que l'on franchi à la légère. Vous allez devoir vivre ensemble, fais le baver. Pas des trucs dangereux. Juste, tu planques ses clés, tu déchires ses vêtements. En plus, tu te défouleras comme ça... Une ex me l'a fait, je peux te jurer que je l'ai lâché très rapidement !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tentons de nous calmer... [Sujet libre] Jeu 4 Aoû - 19:43

Je lui avais une petite pique, rien de bien méchant. Ca nous arrivait de temps en temps. En fait, Jayden et moi, on était plutôt ce qu'on pourrait appeller de parfaits opposés. Il enchainait les fêtes, l'alcool, les filles alors que moi, je commençais à peine à profiter de la vie en sortant. Et ça ne m'avait pas porté chance puisque le lendemain d'une fête trop arrosée je m'était retrouvée mariée et enceinte. La classe hein? Deux en un, que demander de plus? xD Deux pour le même prix, n'était-ce pas fantastique? Quoi qu'il en était, on se charriait mutuellement. C'était amusant et au fond, on savait très bien que ce n'était pas méchant, bien au contraire. Il me dit que je n'étais pas drôle, que c'était justement la partie de l'apprentissage qui était amusante etc... Je ris doucement en le frappant gentiment sur le torse. Ensuite, je lui demandai son aide. Je ne savais plus quoi faire, j'étais perdue. Il me proposa de montrer à mon mari que le mariage n'était pas une étape à prendre à la légère. Je fronçai les sourcils. Bien sûr que j'y avais déjà pensé. Il me précisa qu'on allait devoir vivre ensemble et que je n'avais qu'à lui en faire baver. Il me parla de planquer ses clés, de déchirer ses vêtements, me précisant que ça lui était arrivé et qu'il avait vite plaqué cette fille. Il précisa que je me défoulerais dans le même temps. Je soupirai doucement en me mettant contre la porte:

-C'est pas si simple. Il n'a jamais été question qu'on habite ensemble pour commencer. Ensuite, tu sais très bien que ce n'est pas mon genre de faire ça. Je saurais même pas le faire, sans doute.

Je regardai le sol. Il y avait des jours où je détestais avoir été si bien élevée. Je n'étais pas du tout le genre de fille à me venger comme ça, à faire payer à tout prix. Et pourtant, dieu savait combien j'en avais envie! Et pourtant, ce n'était tout simplement pas moi. Et je n'avais pas l'habitude de jouer un rôle, surtout pas quand ce rôle consistait à être l'opposé de ma véritable personnalité. Je le regardai à nouveau:

-Je réussirai bien à la convaincre... Je suppose...

Je n'en étais guère sûre, bien au contraire. Plus le temps passait, et plus je doutais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Tentons de nous calmer... [Sujet libre] Jeu 4 Aoû - 20:22

    Lily m'expliqua qu'il n'avait pas été question entre eux deux de vivre ensemble. Et puis ça ne lui ressemblait pas de faire ce genre, et je le savais déjà mais bon je pensais peut être qu'elle l'aurait fait pour sortir de là. En plus, là, pour l'instant je ne voyais pas de solution à part le chantage, les menaces etc. Mais je savais pertinemment que Lily n'accepterait pas, elle n'était pas comme moi. Moi, je n'aurais pas hésité une seule seconde à le faire. Je la regarda, elle s'était appuyé contre la porte. Et dire que dans quelques temps, elle aurait un ventre tout rond...

    Mariés mais séparés. C'est vraiment étrange ! Bon je dois t'avouer que je n'ai pas de solution pour l'instant mais si j'en trouve une, je te la dirais... Je sais pas pourquoi mais je t'imagine avec un ventre tout rond, tu seras mignonne... En petite baleine blonde !

    Je me mis à rire. En fait, je me dis qu'au moins j'aurais de bonnes occasions pour la taquiner, me moquer d'elle. Mais mes rires cachaient en fait les questions que je me posais. Je m'inquiétais beaucoup pour elle et cette histoire de mariage. Comment lui faire changer d'avis... A moins que... Une question me vint à l'esprit. J'hésita un petit moment mais je finis par demander à Lily :

    Dis moi, ton doux mari, il n'aurait pas des sentiments pour toi ? Parce que pour qu'il refuse comme tu me le dis je ne vois que ça...
Revenir en haut Aller en bas
♕ ADMINISTRATRICE DE CHOC
avatar

Messages : 312
Date d'inscription : 25/06/2011


BE YOURSELF
LOVE ♥: Célibataire
WHAT'S IN YOUR BAG ? / POCKET ?:
HOW OLD ARE U ?: 20 ans
MessageSujet: Re: Tentons de nous calmer... [Sujet libre] Jeu 25 Aoû - 11:47

Sujet fermé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tentons de nous calmer... [Sujet libre]

Revenir en haut Aller en bas

Tentons de nous calmer... [Sujet libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: OUTSIDE THE WATER :: ✎ Corbeille-
Sauter vers: